Automobile Française un ralentissement programmé

Automobile Française un ralentissement programmé

En cette rentrée morose, les chutes des ventes des voitures neuves françaises n’est pas bon signe, Peugeot est en plein malaise et quitte le CAC, tous les signaux d’alertes qui ne fleurent pas très bon pour notre industrie…Renault supprime des effectifs dans son usine en Inde…tout cela n’est pas très rassurant.

L’innovation n’est manifestement pas le cheval de bataille de l’industrie française et c’est bien dommage, miser sur le renouveau des énergies auraient été un plus, essayer d’augmenter la durée de garantie des véhicules également mais cela n’est toujours pas d’actualités.

Les français préfèrent les voitures étrangères qui ont su gagner la confiance du consommateur qui aimerait consommer français mais pas se faire pigeonner… Surtout que lors du lancement de l’électrique Peugeot a démontré aux consommateurs que l’on pouvait faire un effort sur le prix, car investir dans les nouvelles technologies est une chose, il faut peut être offrir une garantie supérieure pour rassurer le consommateur et offrir une assurance sur le service après vente car on est en droit de s’interroger sur la fiabilité et le coût de l’entretien à long terme. Les français ne demandent qu’à accorder un credit à l’industrie à elle de lui rendre la confiance.

Les taux sont toujours bas mais ce n’est pas une raison pour ne pas offrir aux consommateurs des bonus supplémentaire toujours bienvenue aujourd’hui.

Bookmark the permalink.

Comments are closed.